Une piqûre de rappel

On l’a déjà dit à de multiples reprises . Mais les multiples informations délivrées depuis le début du covid nous laissent à penser que les considérations qui suivent sont mises sous le tapis. On insiste beaucoup sur l’age et les statuts de morbidité en laissant peut-être à penser que la santé reste un enjeu biologique. 

Pourtant une étude récente nous rappelle  que les inégalités socio- économiques influent de façon remarquable sur la santé : une étude récente de la Direction de la recherche, des études, de l’évaluation et des statistiques (Drees), qui 

s’intéresse spécifiquement aux maladies chroniques. 

Sur la période étudiée (2016- 2017), le risque de développer un problème de santé chronique au sein des 10°% les plus modestes de la population française était 2,8°fois supérieur pour le diabète et 2,2°fois plus pour les maladies du foie ou du pancréas. En cause : l’alimentation (excès de sucre, de gras, d’alcool). La même tendance s’observe également pour les maladies psychiatriques : les Français les plus modestes sont 2,8°fois plus nombreux à vivre avec une dépression, une psychose, etc.

  A ce sujet les études antérieures ont mis en évidence que les inégalités socio-économiques 

agissent sur les conditions de vie(alimentation, ea…)  mais aussi sur l’accès aux soins , à l’information

Les auteurs de l’enquête soulignent que ces écarts se retrouvent en grande partie entre les catégories socioprofessionnelles: «°Les ouvriers et employés développent plus souvent une maladie chronique que les cadres et professions intellectuelles supérieures°»,. Seuls les cancers, dont une grande partie des causes sont environnementales –°et donc partagées collectivement°–, semblent échapper à ce déterminisme socio-économique: leur pré- valence se répartit donc uniformément dans la population. 

On peut conclure que , le covid l’a encore souligné, la santé reste un enjeu politique. Et les informations qui nous viennent de la Chine ne manquent de nous interpeller à cet égard.( lu dans Philosophie magazine 164)

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.